retraite

 

La loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) prévoit pour 2013 l'extension de départ en retraite anticipée des bénéficiaires de l'allocation de cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante (ACAATA) à tous les régimes de retraite. 
 
Cette faveur ne s'adressait, en effet, qu'aux assurés du régime de base de la sécurité sociale (la CNAV des salariés du privé), aux affilié de la Mutualité sociale agricole (exploitants agricoles et ayant-droits), et du Régime social des indépendants (RSI).
 
Le départ en retraite anticipée des travailleurs de l'amiante, intégrant la réforme des retraites de 2010, permet aux allocataires de l'ACAATA de partir en retraite dès 60 ans et jusque 65 ans à taux plein. 
 
Cette extension permet aux personnes assurées aux services de retraite de l'Etat (SRE) de bénéficier de ce départ anticipée, mais également à toutes les personnes percevant l'ACAATA affiliées à une caisse de retraite  de s trois fonctions publiques : d'Etat, territoriale et hospitalière. 
Depuis le 1er janvier 2013, celles-ci ont accès à l'ACAATA.
 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir