retraite

 

A l'approche de l'âge de la retraite, il est souhaitable de réfléchir à la façon d'optimiser son départ.
 
Dans un premier temps, il faut nécessairement que vous régularisiez vôtre situation auprès des caisses de retraite auxquelles vous avez été affilié. Plus d'un million de personnes doivent régulariser leur carrière auprès de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) chaque année. Les erreurs sont courantes, comme par exemple les entreprises qui ont fait faillite au moment où vous y étiez employé, les jobs d'étés, ou encore le fréquent changement d'emploi. La demande de régularisation en ligne est disponible à partir de 44 ans.
 
Deuxièmement, il est essentiel d'avoir suffisamment épargné pour obtenir une retraite à hauteur de ses attentes. L'épargne complémentaire de retraite vous permettra de vivre votre retraite de manière autonome et aisée. En cas de coup dur comme une maladie par exemple, elle vous évitera le pire... Cette épargne vous permettra de réaliser les projets que vous avez planifiés, tels que les voyages, les croisières, la détente. Epargner et travailler plus que ce dont vous avez besoin pour la retraite que vous prévoyez vous permettra également de faire face à un changement de mode de vie : On ne compte parfois plus ses dépenses à la retraite !
 
Ensuite, il est essentiel de réfléchir sérieusement avant de s'engager dans le rachat de cotisations et de trimestres de retraite. Les réformes visant au recul de l'âge de départ en retraite sont fréquentes et de nombreux pré-retraités ont du se faire rembourser des trimestres rachetés car ils été contraints de maintenir leur activité. 
 
Enfin, il faut faire attention en fin de carrière à prévoir la liquidation de sa retraite plusieurs mois à l'avance. Le traitement du dossier est long et il vaut mieux s'y prendre 6 mois à l'avance. Prévoyez donc des ressources pendant cette période de transition, dans le cas où vous avez déjà cessé votre activité. 
 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir