retraite

 
Choisir sous quelle forme poursuivre une activité professionnelle après l'âge légal de départ en retraite peut s'avérer difficile. La première option consiste à conserver son emploi de fin de carrière tout en étant en surcote, tandis que la seconde option prend la forme d'un cumul emploi-retraite, qui admet par conséquent la cessation préalable de son activité de fin de carrière. 
Mais quel régime est le plus avantageux sur le plan financier? La surcote ou le cumul emploi-retraite?
 
 
En général, beaucoup préfèrent continuer à travailler après l'âge de départ en retraite et surcotiser pour obtenir un taux de retraite majoré. En cause, la chute des revenus lors du départ en retraite, qui a une incidence considérable sur le niveau de vie d'un retraité. 
 
 
Le cumul emploi-retraite est possible uniquement sous certaines conditions. Outre l'obligation de rupture du contrat de travail d'un salarié avec son dernier employeur, la somme de ses revenus professionnels et de sa retraite ne doivent pas dépasser le montant de son dernier salaire, avant son départ en retraite. Ainsi, un salarié qui touchait 2500 euros par mois en fin de carrière et qui bénéficie d'une pension de retraite de 1400 euros, ne pourra pas toucher plus de 1100 euros par mois dans l'exercice de sa dernière activité. 
 
 
De ce point de vue, il est plus avantageux de conserver son emploi en surcotisant pour obtenir une majoration de sa pension de retraite. Cependant, le cumul emploi-retraite permet de réaliser plus de bénéfices au rapport de durée travaillée. Si vous souhaitez exercer une activité à temps partiel durant votre retraite, il est donc plus avantageux pour vous de choisir le cumul emploi-retraite.
 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir