retraite

La réversion de retraite des militaires est une fraction de leur pension de retraite qui est due à ses enfants ou à son conjoint en cas de décès. 
En ce qui concerne le conjoint, celui-ci à accès à une pension de réversion sous condition de non divorce ou de non remariage en cas de divorce. 
Lorsque plusieurs conjoints ont droits à la réversion, celle-ci est divisée entre les ex-conjoints du défunt au prorata de la durée de mariage. 
De plus, pour donner droit à son ex-conjoint à la réversion, un militaire doit avoir effectué au moins 15 ans de services dont deux années de service après le mariage. Dans le cas où celui-ci a effectué moins de 15 ans de service, le mariage doit avoir eu lieu avant le décès. 
 
Cette condition de durée de mariage n'est pas valable dans le cas où un enfant est né de l'union des mariés ou que le mariage a duré 4 ans. 
La pension de réversion est attribuée aux enfants orphelins légitimes ou naturels du militaire jusqu'à l'âge de 21 ans ou sans considération d'âge si ils sont invalides. 
 
Le montant de la pension de réversion est égal à 50% de la pension brute qu'aurait du obtenir militaire. 
Lorsque le décès est imputable au service militaire (attentat, opération extérieure...), le total de la pension de réversion est reporté à 100% du solde brut. 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir