retraite

La caisse de prévoyance et de retraite de la SNCF (CPR) est le régime spécial de retraite des agents de la SNCF. La CPR est déficitaire depuis quelques années. Ce déficit s'explique du fait de la générosité des règles en vigueur pour les agents de la SNCF (départ à 50 ans pour les agents de conduite, durée de service effective...) mais aussi par le surplus de dépendance démographique des retraités au sein de l'entreprise : on dénombre 180 000 retraités de la SNCF pour seulement 160 000 cotisants. Et pourtant, le nombre de cotisants va continuer à diminuer jusqu'en 2020 car la SNCF prévoit d'ici là une réduction des effectifs de 25 000 personnes. 
 
Face à ce déséquilibre démographique, la CPR projette de rectifier le tir en réformant la durée des carrières favorisées. 
Tout d'abord, l'âge minimum pour obtenir une pension d'ancienneté va augmenter progressivement à partir de 2017, à 52 ans pour les agents de conduite et 57 ans pour les autres agents de la SNCF. 
 
De plus, depuis 2008, la retraite d'office a été supprimée par la CPR. L'âge moyen de départ en retraite des agents de la SNCF devrait donc augmenter de 55 ans aujourd'hui à 58 ans d'ici 2020. 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir