retraite

 

Les personnes exposées à la poussière d'amiante dans l'exercice de leur activité encourent des risques de santé tels que de graves maladies respiratoires. Une cessation anticipée d'activité à partir de 50 ans est alors possible dans l'exposition de courte ou longue durée à l'amiante.
 
Il y a deux conditions à remplir pour bénéficier d'une retraite anticipée pour exposition à l'amiante. Il faut :
-avoir 50 ans ou plus
-être victime d'une maladie liée à l'inhalation de poussière d'amiante ou avoir travaillé sur un chantier arrêté. 
 
Sont considérés comme victimes de l'amiante, les personnes qui ont contractés une maladie professionnelle directement liée à l'inhalation de l'amiante se référant au tableau n°30, 30 bis, 47 et 47 bis des maladies professionnelles, ou à une maladie imputable à l'exposition à l'amiante (cancer des poumons, tumeurs...).
 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir