retraite

 

La retraite à la carte
 
Dans le cas où vous avez prévu de partir à la retraite avant l'âge auquel vous pouvez prétendre à une pension de retraite à taux plein, vous avez toutefois la possibilité d'augmenter le nombre de trimestres de cotisation nécessaire afin de pallier à une minoration de vos pensions.
 
Il est possible de racheter les trimestres d'années d'études supérieures effectuées dans un établissement français. Les années d'activité au cours desquelles vous n'avez pas suffisamment travaillé pour valider 4 trimestres sont également rachetables. Avec ces rachats, vous pourrez augmenter le taux de retraite qui sera appliqué à votre pension et dans le même temps votre durée de cotisation dans le régime général. Cependant le rachat de trimestres a un coût non négligeable qui augmente avec l'âge, et s'atténue une fois l'âge minimal de la retraite atteint. Le plafond du montant de rachat des trimestres est en effet atteint à l'âge de 62 ans. 
Cependant, plus le rachat de trimestres s'effectue à un âge proche de l'âge de la retraite, moins le rachat est risqué. Dans tous les cas, le rachat de trimestres est plus avantageux pour les personnes qui perçoivent des hauts-salaires pour lesquels une augmentation du taux de retraite est plus rentable. 
 
Pour les personnes ayant poursuivi une période d'apprentissage avant le 1er juillet 1972, un paiement d'arriérés est possible afin d'enregistrer ces périodes à titre de cotisation. Avant cette date, les entreprises n'avaient pas l'obligation de rémunérer leurs apprentis. Le paiement d'arriérés est par conséquent bien plus avantageux que le rachat de trimestres au titre d'années d'études supérieures ou de périodes d'activité incomplètes. Afin de prouver votre période d'apprentissage, vous devez vous fournir d'un justificatif tel que votre contrat d'apprentissage, 
votre bulletin de salaire mentionné « apprenti » ou encore votre diplôme d'apprenti. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir