retraite

 

Le système de retraite par répartition en France admet que les cotisations d'aujourd'hui servent à reverser les pensions de retraite d'aujourd'hui. 
 
Les caisses complémentaires sont au bord de la faillite et le rehaussement des pensions est plus faible que l'augmentation de l'inflation. 
 
En cause l'augmentation du nombre de retraités chaque année, génération issu du baby-boom, ou encore la hausse constante de l'espérance de vie à hauteur de 2 mois par an.
 
De nouvelles taxes naissent pour pallier au déficit public grandissant. Elles concernent en 2013 toutes les catégories socio-professionnelles y compris les retraités qui doivent s'acquitter de 0,3% du montant total de leur pension depuis le 1er avril. La contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (CASA) concerne tous les retraités assurés ayant cotisé au régime de la Sécurité sociale.
 
Les prévisions du système de retraite établies par le conseil d'orientation des retraites (COR) annoncent un déficit des retraites de 25 milliards d'euros d'ici 2020, si rien n'est fait d'ici la fin du quinquennat de François Hollande. En 2022, le départ à la retraite devrait s'effectuer en moyenne à 64 ans pour les salariés du privé.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir