retraite

 

 
Le système des retraites français est en difficulté, voir en faillite. En effet, les caisses complémentaires AGIRC et ARRCO ne pourront déjà plus s'autofinancer en 2017 (AGIRC) et 2020 (ARRCO), de nouvelles taxes et réformes font leur apparition dès 2013 et jusqu'en 2015 (CASA) afin de ralentir la chute du déficit public et l'âge minimum légal des retraites ne cesse de reculer.
 
Dans ce climat, les actifs ont des craintes pour leur retraite. Les quadragénaires se questionnent quant à l'âge auquel ils pourront liquider leur retraite, tandis que les trentenaires se demandent parfois si ils pourront un jour bénéficier d'une retraite. Pourtant, la solution pour 
ne pas subir sa retraite est de commencer à cotiser dès son plus jeune âge et de multiplier les plans d'épargne. 
 
Une pension ordinaire ne suffit plus pour vivre une retraite aisée et cela explique pourquoi plus de 60% des retraités-actifs cumulent emploi et retraite pour compléter des revenus de pension trop faibles.
 
La solution ? Il n'y a pas de solution miracle pour toucher une retraite dorée, mais dans tous les cas il faut toujours épargner plus. Restreindre ses dépenses aujourd'hui pour maintenir son niveau de vie demain, investir dans l'immobilier, ouvrir des plans d'épargne retraite (PERP, PERCO), investir en bourse (PEA), etc...
 
Dans l'ensemble, les français sont de plus en plus prévoyant quant à leur retraite et anticipent désormais dès le plus jeune âge. Et l'investissement immobilier reste déterminant pour prévoir sa retraite : acquérir une résidence principale relativement tôt et une résidence secondaire représente déjà une sécurité non négligeable pour sa retraite.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir