retraite

En France le système de retraite fonctionne principalement par répartition. Les fonds de retraite cotisés aujourd’hui servent immédiatement à payer les départs en retraite au même moment. Il n’y a donc pas de réserve dans le système par répartition.  

Cependant, l’équilibre entre cotisations et pensions et difficile à mettre en place. Cet équilibre dépend effectivement du rapport de dépendance démographique.  Le rapport de dépendance démographique est un ratio qui prend en compte le nombre de personnes âgées de 0 à 20 ans et de 65 ans et plus sur celui des personnes âgées de 20 à 64 ans, considérées comme actives, dans un pays donné. Ce rapport est de 4/10 aux Pays-Bas et aux Etats-Unis mais tend à augmenter fortement dans les prochaines décennies (un ratio de 8/10 est prévu aux Etats-Unis en 2050).

Lorsque le nombre de pensionnaires augmente par rapport au nombre de cotisants, on rétablit l’équilibre en augmentant le taux de cotisation, l’âge de cotisation, l’âge de départ à la retraite, la baisse du salaire de référence, en diminuant le montant des pensions versées ou encore le nombre de retraités.  Le plus souvent, les caisses de répartition, et notamment la sécurité sociale qui gère le régime de retraite de base des salariés du privé, font appel aux subventions d’état, alimentées par une hausse des impôts et taxes, sur la consommation ou encore  la TVA. Le 1er avril 2013 par exemple, une taxe de retraite était mise en place à un taux de 0, 3%, ce qui constitue 4,50€ pour une pension de retraite à 1500€.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir