retraite

Déjà pratiquée dans de nombreux pays européens pour valoriser la poursuite d’activité après l’âge de départ à la retraite, la surcote a été établie en France depuis la loi Fillon de 2003.

La surcote est destinée à valoriser chaque trimestre travaillé au-delà de l’âge minimum légal de départ en retraite et de la validation du nombre de trimestres requis pour obtenir sa retraite à taux plein.

Elle n’a cessé d’être réévaluée depuis sa première année d’effet, en 2004. Ainsi, pour une poursuite d’activité de 1 à 4 trimestres entre 2004 et 2008, chaque trimestre de cotisation supplémentaire était affecté d’une surcote de 0,75%. Depuis le 1 er janvier 2009, chaque trimestre de cotisation supplémentaire est automatiquement majoré de 1,25%.

 

Nombre de trimestres supplémentaires cotisés/âge Taux de surcote du 01/01/2004 au 31/12/2008 (date de cotisation) Taux de surcote depuis le 01/01/2009 (date de cotisation)
1 à 4 0,75% 1,25%
4 1% 1,25%
A partir de 65 ans 1,25% 1,25%


Ainsi, une année de cotisation supplémentaire après 2009 (4 trimestres) entrainera une majoration de 5% de votre pension de retraite.

Enfin, la surcote est calculée à partir de la retraite de base, hors autres majorations (majorations pour enfants, conjoint à charge…).


AdmirorFrames 2.0, author/s Vasiljevski & Kekeljevic.