retraite

 

Le plan d’épargne retraite collectif (PERCO) est un plan d’épargne retraite qui permet aux salariés d’une entreprise de se constituer des revenus supplémentaires pour leur retraite. Ces revenus peuvent être liquidé sous forme de rentes ou de capitaux. Le PERCO complète le Plan d’épargne d’entreprise (PEE) et permet aux salariés d’une entreprise d’y déposer tout ou partie de leurs primes de participation ou d’intéressement. Un salarié peut également procéder à des versements volontaires sur son PERCO, dans la limite de 25% de sa rémunération brute annuelle.

La souscription à un PERCO offre deux avantages à l’épargnant : les fonds qu’il bloque sont exonérés d’impôt et le souscripteur peut avoir droit à un abondement facultatif de la part de son employeur.

 

L’abondement

Cet abondement ne peut pas être supérieur à 300% du versement volontaire du salarié pour chaque année civile. Il est également limité à 16% du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), soit 5859,52€ en 2012.

L’abondement n’est pas obligatoire et doit profiter à l’ensemble des salariés lorsqu’une entreprise décide de le verser. Cependant, l’employeur peut décider de fixer le taux d’abondement en fonction de l’ancienneté du salarié, de sa catégorie professionnelle, de l’origine des versements et du montant des versements au PERCO.

 

Les frais du PERCO tenus par l’employeur

L’entreprise doit prendre en charge les frais administratifs du PERCO, soit les frais d’ouverture du compte, les frais d’arbitrage dans la limite d’un arbitrage par an, et tout autres frais de gestion de fonds.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir