retraite

 

Le taux plein du régime de base de la MSA vous est accordé systématiquement à partir de 65 ans sans aucune condition. Vous pouvez l’obtenir entre 60 et 65 ans au titre d’invalidité, ancien combattant et prisonnier de guerre. Dans d’autres cas, il faut se référer à la durée d’activité.

 

La durée d’activité

L’obtention de la retraite de base de la MSA à taux plein avant l’âge de 65 ans et sans condition requiert d’avoir validé un certain nombre de trimestres de cotisations :

 

  • Pour les assurés nés en 1944 : 152 trimestres soit 38 ans de carrière
  • Pour les assurés nés en 1945 : 154 trimestres soit 38,5 ans de carrière
  • Pour ceux nés en 1946 : 156 trimestres (39 ans de carrière)
  • En 1947 : 158 trimestres (39,5 ans de carrière)
  • En 1948 : 160 trimestres (40 ans de carrière)
  • En 1949 : 161 trimestres  (40 ans et 3 mois de carrière)
  • En 1950 : 162 trimestres (40,5 ans de carrière)
  • En 1951 : 163 trimestres (40 ans et 9 mois de carrière)
  • En 1952 : 164 trimestres (41 ans de carrière)
  • En 1953-1954 : 165 trimestres (41 ans et 3 mois de carrière)
  • En 1955 : 166 trimestres (41,5 ans de carrière)

 

Les avantages du régime de base agricole

Il faut savoir que les périodes de cessation d’activité occasionnées par des contraintes réelles (maladies, guerre, service d’état) sont affiliées au décompte de la durée d’activité d’une carrière d’exploitant agricole. Les exploitants agricoles peuvent liquider leur retraite à taux plein dès 60 ans pour cause de pénibilité. De même que la demande de départ en retraite anticipée pour carrière longue est accessible aux exploitants agricoles, au même titre que pour les salariés, fonctionnaires et professions libérales.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir