retraite

  Fonction publique : Départ en retraite anticipée

 

En tant que fonctionnaire, vous avez la possibilité de bénéficier d’un départ en retraite anticipée. Cette opportunité concerne les fonctionnaires qui ont commencé à travailler entre 16 et 19 ans et requiert une condition de durée d’assurance. Il est également possible de partir en retraite anticipée dans la fonction publique pour les situations de handicap ou dans certain cas, sans condition d’âge.

 

La retraite anticipée pour carrière longue concerne les fonctionnaires qui ont débuté leur carrière à 16, 17, 18 ou 19 ans, et leur donne la possibilité de liquider leur retraite à 60 ans au taux plein. Les conditions applicables aux agents non titulaires (durée d’assurance) sont les même que celles des salariés. Les périodes de congés, de chômage et de service national sont assimilés au système de cotisation par trimestre.

 

Les fonctionnaires parents d’au moins 3 enfants, les fonctionnaires parents d’un enfant de plus d’un an atteint d’une invalidité d’au moins 80%, et les fonctionnaires  atteint d’une maladie incurable qui les restreint dans l’exercice d’une profession peuvent prendre leur retraite après 15 ans d’activité dans la fonction publique sans condition d’âge. Les fonctionnaires invalides qui sont radiés de l’administration publique ont droit à la retraite sans aucune condition, ni même d’âge ou de durée d’activité.

 

Les fonctionnaires en situation de handicap ont droit à la retraite anticipée dès 55 ans, sous réserve de certaines conditions. Le dispositif est le même que pour les salariés handicapés du régime général : les salariés handicapés doivent justifier d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 80% durant toute la durée de cotisation et d’une durée minimale de cotisation. Les salariés handicapés peuvent, sur demande, bénéficier d’une majoration sur leur pension pour chaque trimestre cotisé justifiant d’un taux d’incapacité permanente de 80%.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir