retraite

 

Le rachat de trimestres pour sa retraite est directement déductible du montant des salaires soumis à l’impôt sur le revenu. Le coût est élevé mais permet ainsi à l’acheteur de bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu.

Sont pris en compte dans le calcul du coût du rachat de trimestres les facteurs suivants :

-Votre âge lors de la demande du rachat.

-La moyenne des revenus que vous avez perçus durant vos trois dernières années d’activité. Les revenus que vous avez perçus à titre non professionnel ne sont pas pris en compte dans ces trois montants (bourses, revenus locatifs…).

-Le nombre de trimestres que vous souhaitez racheter.

-L’option de rachat que vous choisissez : uniquement sur le taux de retraite ou sur le taux de retraite et la durée d’assurance.

 

 

Le coût augmente avec l’âge et s’atténue logiquement après l’âge minimum légal de la retraite (entre 62 et 66 ans, seuls les salariés de moins de 67 ans étant éligibles au rachat de trimestres).

 

En 2013, un assuré de 59 ans devra payer une somme de 3200€ à 4200€ pour chaque trimestre racheté.

Le paiement des trimestres peut s’effectuer en une fois pour le rachat d’un seul trimestre ou plusieurs fois pour le rachat de plusieurs trimestres, s’échelonnant ainsi en mensualités sur une durée d’1 à 5 ans pour le rachat de 9 à 12 trimestres et une durée d’1 à 3 ans pour le rachat de 2 à 8 trimestres. Un intérêt sera appliqué une fois la première année de remboursement passée.

Ce règlement doit être effectué avant votre départ en retraite sous peine de non validation des trimestres rachetés.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir