retraite

{shadowboxwtw2}Frais d'un contrat de retraite Loi Madelin{/shadowboxwtw2}

Concernant un contrat retraite Loi Madelin, on est en mesure d’identifier cinq frais principaux :

Frais d’association ou de dossier d’un contrat loi Madelin

Sachant que le contrat Madelin est un contrat associatif, il existe des frais qui permettent l’alimentation et le fonctionnement du groupement pouvant être prélevés de deux manières différentes. Soit au moment de l’adhésion du salarié, soit annuellement. Si les frais sont prélevés au moment de l’adhésion du salarié ils serviront à couvrir les différents coûts que représente la création d’un contrat.

Frais sur versements sur une complémentaire retraite loi Madelin

Les frais concernant les versements sur une complémentaire retraite loi Madelin sont prélevés sur chacun des versements afin de rémunérer le distributeur du contrat. Néanmoins, il est possible d’obtenir une dégressivité des frais en fonction du montant versé.

Frais de gestion d’un contrat de retraite loi Madelin

Ces frais liés à la gestion d’un contrat de retraite sont exprimés en pourcentage de l’épargne en fonction du type de support d’investissement (fonds en euros ou unité de compte).

Les fonds en euros correspondent à des frais prélevés sur intérêts qui sont crédités au 31/12 de chaque année.

Les unités de compte sont prélevées sur le nombre de parts acquises.

Frais d’arbitrage d’un contrat de retraite loi Madelin

Si le contrat prévoit la possibilité de modifier la répartition des avoirs entre les différents fonds du contrat des frais seront prélevés à chaque arbitrage

Les frais de transfert

Comme il est possible de transférer le contrat Madelin d'un organisme à l'autre, selon les assureurs, ce transfert peut engendrer des frais exprimés en pourcentage du montant de l'épargne acquise.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir