retraite

 

{shadowboxwtw2}inscription retraite{/shadowboxwtw2}

Dans le cadre des retraites complémentaires, l’inscription des travailleurs se fait entre l’Argic et l’Arrco, en fonction du statut de la personne.

Qui est affilié où ? Quelles sont les conditions d’inscription à la retraite complémentaire à l’Argic et à l’Arrco ?

 

Toutes les personnes exerçant une activité salariée (au sens de la Sécurité Sociale) se voient affiliées à l’Arrco.

Les ingénieurs, cadres, employés, techniciens, agents de maîtrise sont affiliés à l’Argic.

Quelles sont les modalités d’inscription à ces caisses de retraites complémentaires ? Quelles sont les conditions d’inscription ?

En ce qui concerne l’âge, il n’y a aucune condition d’âge minimal ou maximal pour l’affiliation d’un salarié aux caisses Arrco ou Argic.

En termes de nationalité, il n’y a pas non plus de condition particulière pour les salariés employés en France (métropole et outre-mer).

 

Pour l’inscription, quelles sont les démarches à effectuer ?

Du côté des entreprises, il n’y a pas de démarche particulière à suivre auprès des caisses Arrco ou Argic au moment de l’embauche du salarié.

Lorsqu’un nouveau salarié est embauché, il doit être signalé au moment des déclarations sociales. C’est alors que se met en place l’inscription à la retraite complémentaire.

 

Pour le dirigeant de l’entreprise, s’il choisit un statut de salarié, il doit s’inscrire aux caisses Arrco/Argic de son entreprise.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir