retraite


{shadowboxwtw2}La retraite anticipée{/shadowboxwtw2}

Pour certains, prendre sa retraite est synonyme de libération de son employeur et un gain de temps mérité après des années de labeur. Pour d’autres, la retraite correspond à une inactivité angoissante. Quoiqu’il en soit, il faudra que cette phase de notre vie soit la plus aisée financièrement. Pour cela, il faut bien la préparer, et connaître ses moindres modalités. Pour ouvrir droit à la retraite, et prendre notre retraite en toute quiétude, deux exigences nous sont nécessaires.

Il est nécessaire d'avoir cessé toute activité professionnelle salariée et avoir atteint l’âge légal de la retraite. Mais si nous désirons sortir en retraite le plus tôt que possible, ou si notre travail actuel est tellement pénible qu’on ne pourra plus continuer à le poursuivre vu notre âge ou la dégradation de notre forme causée par le travail que nous effectuons, comment devons-nous faire ? La retraite anticipée a été mise en place répondre à toutes ces questions. En effet, la retraite anticipée existe en partie pour répondre aux contraintes, telles qu’un travail pénible, maintenu pendant longtemps. Mais quelles sont les modalités pour ouvrir droit à la retraite anticipée ?

Le dispositif de départ anticipé pour cause de carrière pénible mis en place par la réforme des retraites d'octobre 2010 a fait que certains assurés peuvent liquider une retraite à taux plein dès l'âge de 60 ans même s'ils ne justifient pas du nombre de trimestres d'affiliation nécessaire. Ce dispositif concerne les assurés justifiant d'un taux d'incapacité permanente d'au moins 20% au titre d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail.

Pour la retraite anticipée, comme à la retraite d’ailleurs, certaines exigences sont à respecter, des conditions généralement liée au travail lui-même comme par exemple justifier que vous avez été exposé pendant plusieurs années à des facteurs de pénibilités, Justifier aussi d’un taux d’incapacité important provoqué par une maladie professionnelle ou un accident du travail, aussi il s’agit de justifier ce qu’on appelle TMS, les troubles musculo squelettiques que le type du travail que nous effectuons nous a affligé. En dernier, pour prétendre à une retraite on doit avoir tout d’abord cotisé suffisamment de trimestres. Il y va ainsi pour la retraite anticipée, il faut avoir accumulé un nombre suffisant de trimestres cotisés.

 

comparer meilleure prevoyance madelin


{module [110]}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir