retraite

{shadowboxwtw2}Retraite des Artisans{/shadowboxwtw2}

Comme pour l'ensemble des régimes de retraite, les régimes de retraite concernant les salariés, cadres et non cadres, sont soumis à une affiliation obligatoire aux régimes suivants : le régime général de sécurité sociale, et le régime complémentaire. Le système français se base sur un système de répartition. Les cotisations des actifs servent à payer les pensions des retraités actuels. Le salarié paie chaque année une cotisation destinée à financer ces deux régimes, et acquiert en contrepartie des droits pour sa retraite future.

Mais qu'en est-il de la retraite des artisans ? Le RSI est le Régime Social des Indépendants. Depuis le 1er juillet 2006, il regroupe les régimes assurance maladie des indépendants (AMPI), la retraite des commerçants et industriels (ORGANIC), et la retraite des artisans (AVA). La retraite des artisans (AVA) et la retraite des commerçants et industriels (ORGANIC) ont été crées en 1948.

La population couverte par le Régime social des indépendants (RSI), comprend les indépendants de l’artisanat, du commerce, de l’industrie, des services ainsi que certaines professions rattachées par décrets telles que les exploitants d’auto-écoles, les chefs d’établissement d’enseignement privé et les agents commerciaux et bien d’autres. Le nombre de cotisants s’élève à 1.915.488 et le nombre de retraités est de 2.043.810. Concernant la retraite des artisans, et plus particulièrement la retraite complémentaire, dans l’année 2010, on a 7,2 % du revenu professionnel, dans la limite du plafond RCO et 7,6 % du revenu professionnel dans la limite de 4  fois le plafond de la sécurité sociale.

comparer meilleure prevoyance madelin


{module [110]}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir