retraite

{shadowboxwtw2}Les régimes de retraite{/shadowboxwtw2}

Les régimes de retraite concernent les salariés cadres et non cadres. Les salariés sont soumis à une affiliation obligatoire aux régimes suivants : le régime général de sécurité sociale, et le régime complémentaire.

Le système français est basé sur un système dit "de répartition". Les cotisations des actifs servent à payer les pensions des retraités actuels. Le salarié paie chaque année une cotisation destinée à financer ces deux régimes, et acquiert en contrepartie des droits pour sa retraite future. Pour un salarié, sa retraite se composera donc de 2 à 3 niveaux de pensions : le régime général, le régime complémentaire, et le régime supplémentaire.

Quels sont les régimes de retraite disponibles ?

- Le régime général : le montant de la cotisation payée par le salarié est calculé en fonction de son salaire, jusqu'au plafond annuel de la sécurité sociale. La pension de retraite peut être demandée dès l'âge de 60 ans. Néanmoins, les salariés doivent remplir un certain nombre de conditions pour prétendre recevoir une retraite pleine et entière.

- Régimes complémentaires : mis à part certaines organisations autonomes et des salariés agricoles, le régime complémentaire des salariés s'articulent autour de deux institutions : l'ARRCO et l'AGIRC. L'assuré peut avoir droit à sa retraite s'il justifie d'une période de cotisations suffisante ou s'il est reconnu inapte dès l'âge de 60 ans, et cela bien que l'âge de la retraite soit fixé à 65 ans. Le calcul de la pension s'effectue en multipliant le nombre de points acquis par la valeur du point au jour de la liquidation de la retraite.

- Régimes supplémentaires : le salarié a le droit d’utiliser une des formules proposées par la loi dans le cadre des régimes supplémentaires de retraite, pour compléter sa pension de retraite. Ainsi, il peut adhérer à un régime collectif par catégories, comme "article 83". Il permet de servir une rente au moment de la retraite. Ce régime bénéficie de conditions de déductibilité des cotisations versées. D'autres régimes de ce type existent actuellement, comme le contrat "article 39" qui permet de servir des rentes viagères à la condition que le salarié soit présent dans la société au moment de son départ en retraite, ou encore le contrat "article 82" qui est souscrit par l'entreprise au profit de quelques uns de ses salariés.

comparer meilleure prevoyance madelin

 

{module [110]}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir