prévoyance

D’après une étude conçue par le H20, par exemple chez Gan Prévoyance, les souscripteurs mettent en avant l’épargne qu’aux produits de prévoyance pour garantir l’avenir à leurs enfants. Les assureurs concordent avec leurs offres afin de convaincre les clients avec des solutions apportées par le régime de prévoyance.

 

Comment s’organisent les Français avec la prévoyance décès ?

 

D’après une étude conçu auprès du cabinet H20 pour Gan Prévoyance, il existe 97 % des parents d’origine Française qui ont pris conscience de l’ampleur afin d’obtenir des précautions pour protéger leur proche en cas de problème. On compte 53% qui confirme avoir déjà souscrite une épargne pour l’avenir de leurs enfants, 37 % ont décidé de le faire prochainement.

 

Le résultat principal par l’entreprise de Groupama (spécialiste de la protection sociale individuelle) est la faible attention portée aux régimes de prévoyance. En général, les parents choisissent de capitaliser plutôt que de se soumettre à un contrat de prévoyance. Le livret d’épargne ou l’assurance-vie sont les plus reconnu que le régime de prévoyance telle que l’assurance décès (avec les garanties accident de la vie).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir