loi madelin

{shadowboxwtw2}Profession libérale - CIPAV :{/shadowboxwtw2}
 
Que peut-on dire sur la retraite des professionnels libéraux, le régime de retraite dont elles relèvent en fonction de leurs activités ? Qu'est-ce que la profession libérale – CIPAV ?

La Profession libérale – CIPAV :

Certaines professions libérales sont admises à la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d'Assurance Vieillesse (CIPAV). On y retrouve les architectes, ingénieurs, techniciens, géomètres, psychologues, diététiciens, activités artistiques (hors créations originales), activités de conseil, hôtesses, attachés de presse, etc. 

Ceux dont la profession est répertoriée ci-dessus relèvent de la CIPAV pour l’assurance vieillesse, base et complémentaire à et l’invalidité décès.

Toutefois, il y a un inconvénient, c’est que ce professionnel ne sera pas couvert pour les indemnités journalières. L’assurance maladie sera fournie par le RSI PL, et il aura affaire à l’URSSAF pour les cotisations d’allocations familiales, la CSG et la CRDS.

 

La CIPAV est apparue depuis 1978, elle a regroupé toutes les nouvelles professions apparues depuis 1948, principalement les métiers de conseil et de la formation ainsi que les activités liées aux loisirs. La CIPAV est un organisme de Sécurité sociale, qui chaque fois qu’une nouvelle profession non salariés apparaît, et si celle-ci n’est ni artisanale, ni commerciale, elle sera classée libérale et relèvera de la CIPAV.

Les professions libérales disposent de leur propre retraite, qui se compose d'une retraite de base, de la retraite complémentaire profession libérale, d’une allocation supplémentaire. La retraite complémentaire profession libérale varie selon les professions. L’allocation supplémentaire concerne les professions médicales et paramédicales conventionnées. Concernant la retraite profession libérale CIPAV, la retraite de base fonctionne de la même manière pour tous les professionnels libéraux. Quant à la retraite complémentaire profession libérale, elle obéit à des règles propres à chaque section.

En effet, mis à part la retraite profession libérale CIPAV, la retraite complémentaire ne suit pas au point les exigences d’âge de la retraite de base. On peut noter que la retraite complémentaire profession libérale –hors CIPAV- se retrouve réduite.

 

comparer meilleure contrat retraite


{module [110]}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir