loi madelin

{shadowboxwtw2}Le RSI : professions libérales{/shadowboxwtw2}

Qu'est-ce que le régime RSI peut apporter comme prestations aux professions libérales ? 

Les travailleurs non-salariés, artisans et indépendants du commerce et de l'industrie et professions libérales, qui sont affiliés au Régime Social des Indépendants (RSI) au titre de l’Assurance Maladie depuis une année, peuvent bénéficier jusqu’à trois ans de versement des indemnités journalière, lorsque ces travailleurs sont dans une situation d’arrêt de travail suite à une affection de longue durée ou qu’ils reçoivent des soins de longue durée.

Pour cela, dans le RSI, les professions libérales, doivent remplir une condition : il leur faut être à jour en termes de cotisations d’assurance maladie, les cotisations de base et supplémentaire pour les indemnités journalières.

Le professionnel libéral doit adresser, dans les 48 heures, son arrêt de travail à sa caisse RSI professions libérales. L’indemnité journalière lui sera versée à partir du 4ème jour dans le cas d’une hospitalisation, et à partir du 8ème jour dans le cas d’une maladie.

En ce qui concerne les affections de longue durée, ces délais de carence ne sont pas exigés, sauf au premier arrêt de la période de trois ans.

Aussi pour le RSI professions libérales, si le travailleur a cotisé dans le passé à un autre régime d’assurance maladie, ceci en sera tenu compte pour l’ouverture des droits aux indemnités journalières. A noter qu’il ne doit pas y avoir eu d'interruption de travail entre les deux affiliations.

Pour ce qui est du versement des indemnités journalières du RSI, professions libérales, on peut avancer que suivant l’évaluation de l’état de santé, l’assurance invalidité peut relayer le versement des indemnités journalières.

Aussi, la pension d’invalidité peut être complétée par une majoration pour tierce personne, selon la situation du travailleur. Elle peut être complétée par une allocation supplémentaire d’invalidité. Sous réserve de règles de cumul, les travailleurs qui ont bénéficié d’une pension d’invalidité peuvent reprendre une activité professionnelle sans cela perdre leur pension.

La pension d’invalidité sera transformée en pension de retraite accordée pour inaptitude au travail, lorsque le travailleur a atteint l’âge légal de son départ à la retraite. Une majoration pour tierce personne peut être demandée par un titulaire d’une retraite pour inaptitude au travail, mais celui-ci doit justifier que pendant la période qui s’étale entre l’âge légal de départ à la retraite et l’âge de la retraite à taux plein, son état de santé nécessite l'intervention d'un tiers pour vous l’assister dans les actes de son quotidien.

 

comparer meilleure contrat retraite


{module [110]}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir