assurance vie

La crise financière et de manière plus particulière, celle de l’euro obligent les souscripteurs (à des contrats d’assurance-vie) à protéger leur investissement qu’ils ont choisi de placer.

 

-protection du capital

 

La crise dont souffre l’Europe (l’on peut prendre l’exemple de Chypres, où l’Etat taxe les dépôts bancaires dont la valeur est supérieure à 100.000 euros) pousse les épargnants à protéger les sommes qu’ils immobilisent. Cela se remarque particulièrement  pour les contrats multisupports.

 

L’idéal est donc de gérer son investissement de manière prudente.

 

-L’investissement progressif : la solution

 

Le souscripteur doit afin de stimuler la rentabilité de son contrat d’assurance-vie, faire preuve de prudence en optant pour un investissement progressif. Ainsi, il doit de manière périodique (tous les mois, trimestres,…) investir une fraction de son fonds en euros sur certaines unités de compte. Au préalable, il doit s’assurer qu’elles peuvent être considérées comme  étant sans risque.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir