assurance vie

Le titulaire d’un contrat d’assurance-vie dispose de deux méthodes pour récupérer l’argent qu’il a décidé d’immobiliser: le rachat total ou le rachat partiel.

 

-Le rachat total: il récupère dans ce cas l’ensemble du capital qui a été versé sur le contrat. La conséquence directe de cette décision est de mettre fin à l’engagement des deux parties. Le contrat prend donc fin.

 

Retenez qu’uniquement les plus-values seront soumises à l’impôt .Il sera dégressif en fonction de l’ancienneté du contrat.

 

-Le rachat partiel: dans ce cas le souscripteur ne recevra qu’une fraction de l’épargne versée. Il a bien entendu la possibilité de préciser la somme qu’il souhaite percevoir. Cela permet de ne pas perdre le bénéfice de l’antériorité fiscale de son assurance-vie ( nous disons cela en tenant compte de l’importance des 8 ans d’ancienneté).Le contrat ne cesse donc pas d’exister.

 

L’imposition  ne concernera dans ce cas que les plus-values qui font partie dans le rachat partiel.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir