assurance vie

Il existe des actes considérés comme étant une fraude à l'assurance-vie. La fraude à l'assurance est une pratique courante et l'assurance-vie n'est pas épargnée.
 
 

En cas de vie de l'assuré

 
 
La fraude est ici difficile puisque l'assureur place les capitaux sur un contrat générant des intérêts que l'assuré récupérera en fin de contrat ou en effectuant un rachat de son contrat. Les seules fraudes recensées avec cette épargne sont le blanchiment d'argent. 
 
 
En effet l'assurance-vie est une épargne qui ne possèdent pas de plafond pour investir ses capitaux. L'union européenne a donc interdit aux assureurs d'accepter de l'argent liquide de la part des assurés et a même mis en place un système permettant la régulation des transactions.
 
 

En cas de décès de l'assuré

 
 
La fraude à l'assurance-vie se fait principalement après le décès du souscripteur. Généralement l'assuré à des problèmes d'argent et prépare une fraude dans le but de toucher  une prime d'assurance. Les compagnies détectent régulièrement les fraudes à l'assurance.
 
 
Dans le fraude à l'assurance-vie, il existe des fraudes qui s'effectuent par des arnaqueurs. Ces fraudes sont préméditées et sont bien trop souvent accompagnées d'actes de malveillances (falsification d'acte de décès... ).
 
 
Il existe donc un grand nombre de fraude à l'assurance-vie, qu'elle soit préparée ou désespérée, ces fraudes sont généralement détectées par les assureurs. Il faut savoir que les compagnies disposent d’enquêteurs expérimentés qui détectent dans la plupart de cas les tentatives de fraude à l'assurance-vie.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir