assurance vie

 

Les gains d'une assurance-vie sont toujours soumis aux prélèvements sociaux. Comme pour tous les placements financiers en France. Le montant des prélèvements sociaux est constitué de la Contribution sociale généralisée (CSG), de la CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale) ainsi que le prélèvement social et des contributions additionnels au Prélèvement social. 
 
 
Les prélèvements sociaux s’effectueront quelle que soit l’option choisie par l’assuré concernant l’imposition des revenus.
 
 
Ces prélèvements sociaux seront effectués par l’assureur. La date de paiement dépendra du support que possède l'assuré.
 
 
Pour les contrats d'assurance-vie monosupports, qui ne disposent que d'un fonds en euros, les prélèvements sociaux s'appliqueront chaque année au moment de la parution des intérêts. Ces  prélèvements diminuent bien entendu les rendements d'un contrat. 
 
 
Les intérêts des contrats multisupports sur des fonds en euros sont également soumis aux prélèvements sociaux depuis 2011. D'une manière générale, le taux des prélèvements sociaux sera le taux applicable au moment où les intérêts du contrat apparaissent. Ce taux s'élèvent 15,5 % depuis 2012.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir