assurance vie

 

L'assurance-vie est une épargne insaisissable, c'est à dire qu'aucune saisie ne pourra être effectuée avant la fin du contrat.
 
 
D'un point de vue juridique, les capitaux versés sur le contrat d'assurance-vie appartiennent désormais à l'assureur et non plus à l'assuré. L'assuré devient le créancier de l'assureur.
 
 
L'assurance-vie présente donc l'avantage de protéger les capitaux investies. Cependant, l'assuré devra rembourser les capitaux versés en cas de constatation de primes manifestement exagérées.
 
 
L'État juge au cas par cas, selon des critères comme les primes versés par rapport aux revenus de l’assuré, son âge et son état de santé ainsi que l’utilité du contrat d’assurance-vie (un âge conséquent est jugé comme inutile par la loi au regard de l’espérance de vie de l’assuré).
 
 
Dans ce cas la, l'assuré devra donc rembourser les primes versées.
 
 
Bien choisir son contrat d'assurance-vie est important avant de souscrire mais il faut également veiller à bien s'informer sur les modalités de souscription.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir