assurance vie

 

Le contrat d’assurance-vie «épargne-handicap» est quasiment identique à un contrat d’assurance-vie traditionnel. L’unique différence réside dans le fait qu’afin de bénéficier des avantages de ce type d’épargne, un certain nombre de conditions doivent obligatoirement être remplies par le souscripteur :
 
 
-il doit avoir la qualité de résident fiscal en France.
 
 
-au moment précis de la signature du contrat d’assurance-vie «épargne-handicap», il doit souffrir d’une infirmité qui lui interdit de mener toute activité professionnelle.
 
 
-la durée minimale séparant la date de souscription et celle du début de son handicap doit être de 6 années.
 
 
Si toutes ces conditions sont remplies, alors l’assuré est en droit de bénéficier d’une réduction d’impôt importante. Elle s’élève à 25% du montant annuel des primes qui ont été versées.
 
 
Notons qu’elles sont plafonnées à un montant qui s’élève à 1525 euros.
Le souscripteur a également droit à une majoration de 300 euros par enfant, ce qui revient à une autre réduction d’impôt de 75 euros par enfant.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir