assurance vie

 

Pour les parents qui souhaitent que leurs enfants poursuivent des études parfois coûteuses. Il existe un contrat d’assurance-vie à « rente éducation ». Ce contrat prévoit une rente qui sera versée à aux enfants en cas de décès ou d’invalidité de l’assuré. Cette rente ne sera pas versée en cas d’incapacité partielle de l’assuré. Cepandant, elle représente une garantie pour les enfants de l’assuré qui leurs permettra la poursuite de leurs etudes en cas de coup dur.

 

Le versement de la rente pourra s’effectuer par mensualité ou par versement trimestrielle pendant des années. Dans la plupart des cas, la rente est versée entre les 18 ans et les 28 ans de l’enfant (en cas de poursuite d’études).

 

 La « rente éducation » est calculée généralement en tenant compte du salaire de l’assuré, ainsi les primes versées peuvent être fixes ou progressives.

 

Cette rente est calculée, en général, en fonction du dernier salaire perçu par le souscripteur du contrat. Plus vous souscrivez tôt, plus vos primes seront légères. La rente versée à votre enfant peut être fixe sur la totalité de la période envisagée ou progressive.

 

Il faut savoir que l’assureur proposera généralement une assurance-vie pour toute la famille avec un plafond minimum par contrat. Il faudra donc penser à déterminer le montant des primes pour chacun des enfants.

 

Concernant la fiscalité la révision de la « rente éducation » se fait chaque année. Cette assurance présente de nombreux avantages comme la protection de l’avenir des enfants.

 

A savoir : les enfants bénéficient d’un abattement fiscal prévu par la loi de 159 325 euros , l’assurance-vie est donc plus intéressante si elle dépasse 159 325 euros mais l’abattement prévu par la loi peut se cumuler avec le montant de l’assurance-vie , soit 152 500 euros en plus franchise d’impôt.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir