assurance vie

 

Un contrat en euros est un contrat dont la valeur va être exprimée en euros et ne représente aucun risque pour l’assuré puisque les sommes versées ne peuvent qu’accroître et les intérêts sont acquis définitivement.
 
 
Il faut également savoir que dans les contrats en euros, l’assuré ne décide pas des placements qui seront effectués avec son épargne mais l’assureur décide seul.
 
 
Le contrat en unités de compte (ou contrat multisupport) permet de placer son capital dans plusieurs investissements à la fois. Le contrat propose un fond en euros, avec les mêmes avantages qu’un contrat en euros  ainsi que des SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) qui pourront être investis en Bourse. Ainsi pour un versement de capitaux, l’assuré peut répartir son capital dans différents supports et peut même transférer son épargne d’un support vers un autre.
 
 
Il faut savoir que dans 80 % des contrats d'assurance-vie, c'est l'assuré qui perçoit les capitaux de son contrat. Pour les 20 % restant, les bénéficiaires des contrats sont majoritairement les conjoints et les enfants. Dans ce cas là, la recherche des bénéficiaires du contrat ne pose pas de difficulté particulière pour l'assureur.
 
 
L'assureur peut avoir des difficultés pour identifier le bénéficiaire du contrat d'assurance-vie, il s'agit souvent d'un bénéficiaire extérieur au cadre familial (amis...). Cependant, selon la Fédération française des sociétés d'assurances, le montant des capitaux non réclamés concernant les contrats d'assurance-vie s'élève à 700 millions d'euros ( sur 1 200 milliards d'euros investis).
 
 
A savoir : Les personnes qui pensent être bénéficiaire d'un contrat d'assurance-vie peuvent se diriger gratuitement vers l'AGIRA ( association pour la gestion des informations sur le risque en assurance), qui regroupe les contrats d'assurance.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir