assurance vie

 

Le nouveau rapport sur l’épargne commandé par le Premier ministre, des députés Karine Berger (secrétaire nationale de l'économie du Parti socialiste et députée des Hautes-Alpes) et Dominique Lefebvre (député du Val-d'Oise), prévoit de nombreux changements dans le but de dynamiser l'épargne des Français.
 
 
Ce rapport peut être mal perçu par les épargnants car il pourrait limiter la liberté de gestion des fonds des contrats d'assurance-vie.
Il prévoit en premier lieu une modification éventuelle du plafond du Livret A et prévoit également des changements concernant la fiscalité de l'épargne mais surtout la création d’un nouveau contrat concernant l'assurance-vie pour booster l'économie. 
 
 
Concernant l'assurance-vie, cette épargne représente 3,8 milliards d'euros en janvier 2013 (13 milliards de cotisations moins les 9,2 milliards d'euros de retrait). Ainsi, 42 % des ménages possèdent une assurance vie et ont placés plus de 1 377 milliards d’euros fin févier.  
 
 
Des sommes qui montrent la confiance des Français dans cette épargne. On sait que l'assurance-vie présente de nombreux avantages pour l’épargnant. Les intérêts seront taxés à  7,5 %, après un abattement de 4 600 euros par an pour un célibataire et de 9 200 euros par an pour un couple mariés. Avant cette date, les montants retirés sont taxés à 35 % durant les quatre premières années, et à 15 % entre quatre et huit ans.
 
 
Les Français n'effectuent que très peu de placements risqués et préfèrent la garantie des sommes placées, ils se méfient de l'instabilité des marchés financiers.
 
 
L'assurance-vie connaît un grand succès en France en raison notamment de la performance et la réactivité des contrats. Cependant le nouveau rapport sur l'épargne menace les gros contrats (plus de 500 000 euros), qui ne souhaitent pas forcément investir dans des placements dirigés vers le financement des entreprises, l'investissement social ou le logement.
 
 
Rappelons que le principal objectif du rapport sur l'épargne est l'aide financière des PME avec l'épargne des Français.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir