assurance vie

Le tout nouveau rapport parlementaire de plus de 80 pages sur l’épargne, des députés Karine Berger et Dominique Lefebvre, parle de la création d’un nouveau contrat d’assurance-vie pour aider financièrement les entreprises.

 
 
Cette réforme ne touchera pas aux avantages du Livret A mais prévoit un nouveau contrat d'assurance-vie euro-croissance visant les ménages modestes qui aurait pour but de faire investir 100 milliards d’euros avant 2017 dans les entreprises. 
 
 
 
En favorisant les entreprises dont la croissance est en baisse. Les fonds investis dans les entreprises devraient provoquer la création de plus d’un million d’emplois chaque année jusqu’en 2017.
 
 
 
Les petites et moyennes entreprises devraient profiter de près de 20 milliards d'euros.
 
 
 
Ce contrat vise également les particuliers ayant des moyens élevés (contrats de plus de 500 000) en les incitants à investir, ils pourront ainsi bénéficier des avantages fiscaux de l'assurance-vie. 
 
 
 
Il faut savoir que 85 % des sommes investies dans l'assurance-vie sont placées dans des fonds en euros sécurisés. Le problème pour le contrat euro-croissance vient du fait que les épargnants ne souhaitent pas forcement prendre des risques dans leurs placements.
 
 
 
Le risque pour cette réforme vient de la possibilité de voir les capitaux des épargnants réorientés vers des entreprises étrangères. 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir