assurance vie

 

 

La ministre de l’Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, demande aux compagnies de mettre en avant l'investissement socialement responsable.
 
 
 
Ces placements financiers fonctionnent sur les mêmes principes que les placements traditionnels tout en tenant compte des ESG ( environnement, social et gouvernance) dans les placements.
 
 
 
 
L'investissement socialement responsable augmente chaque année mais ne parvient pas encore à convaincre totalement les particuliers.
 
 
 
 
Une étude menée par Ipsos pour le compte de l'agence de notation extra-financière Eiris, 60% des Français possédant une épargne accordent de l'importante à l'environnement, au social et à l'éthique dans leurs placements. Cependant, 64% des sondés sur le sujet ne connaissent pas l'ISR.
 
 
 
 
La demande est réelle, le particulier n'est pas suffisamment informé par les assureurs.
 
 
 
 
Conjuguer assurance-vie et investissement socialement responsable
 
 
 
 
L’assurance-vie reste plus avantageuse pour un placement à long terme car lorsque le contrat d’assurance dépasse sa huitième année, le taux de prélèvement forfaitaire est à 7,5 %, et les intérêts sont exonérés d’impôt s’ils ne dépassent pas 4 600 euros par an pour une personne seule et 9 200 euros par an pour un couple.
 
 
 
 
Avant cette date, les montants retirés sont taxés à 35 % durant les quatre premières années, et à 15 % entre quatre et huit ans.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir