assurance vie

 

Les assureurs sont désormais obligés de s’adapter d’avantage à un épargnant de plus en plus méfiant en proposant des contrats adaptés. Ainsi les assureurs ciblent une clientèle plus jeune.

 

Des nouvelles offres apparaissent pour les jeunes épargnants dès 16 ans, proposant par exemple des versements libres ou réguliers d’un petit montant.

 

Ces nouveaux contrats permettent d’effectuer des placements sécurisés comme des placements plus risqués. Certains assureurs vont même jusqu’à proposer des contrats dit « socialement responsable ».

 

Les frais restent en moyenne les mêmes que pour une assurance-vie classique mais les frais de gestion et de versements restent encore élevés pour les jeunes épargnants.

 

Cependant, l’assurance-vie reste plus avantageuse pour un placement à long terme car lorsque le contrat d’assurance dépasse sa huitième année, le taux de prélèvement forfaitaire est à 7,5 %, et les intérêts sont exonérés d’impôt s’ils ne dépassent pas 4 600 euros par an pour une personne seule et 9 200 euros par an pour un couple.

 

Avant cette date, les montants retirés sont taxés à 35 % durant les quatre premières années, et à 15 % entre quatre et huit ans.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir