assurance vie

L'assurance vie reste le placement préféré des français et enregistre pour preuve une collecte  (différence entre versements et retraits) de 3,8 milliards d'euros en janvier 2013 (13 milliards de cotisations et 9,2 milliards d'euros de retrait).

 

Selon une enquête réalisée par Ipsos pour le compte de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) ,79 % des assurés ne souhaitent pas que le gouvernement modifie la fiscalité de ce placement.

 

Les intérêts de l’assurance-vie sont taxés à 7,5 %, après un abattement de 4 600 euros par an pour un célibataire et de 9 200 euros par an pour un couple mariés. Avant cette date, les montants retirés sont taxés à 35 % durant les quatre premières années, et à 15 % entre quatre et huit ans.

 

Lors de la succession, les sommes placées jusqu'à 152 500 euros par bénéficiaire sont exonérées de droit de succession (à condition que les sommes aient été investies avant les 70 ans de l'assuré). Au-delà de ces 152 500 euros, les sommes sont taxées à un taux fixe de 20 %. Un niveau bien inférieur aux taux appliqués sur les successions importantes.

 

NOUVELLES RÈGLES

 

Le gouvernement ne prévoit pas de modification pour l’assurance-vie mais un rapport sur l’épargne  devrait prochainement arriver et il pourrait y avoir une modification de la fiscalité sur les successions pour plusieurs contrats. Que l’on se rassure, il faut s’attendre à des changements qui ne devraient pas toucher aux avantages de cette épargne.

Commentaires   

0 #1 germain tanguay 21-04-2015 13:00
quelle est l`addresse de l'assurance?
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir