assurance vie

 

A la fin de son contrat l’assuré pourra opter pour la conversion de son capital en rente. Cette rente représente une somme d’argent qui sera versée périodiquement par l’assureur, jusqu’au décès de l’assuré.  Il recevra alors des revenus réguliers (versements annuelles, semestrielles ou trimestrielles). 

 

La conversion du capital entraine une contrepartie pour l’assuré. En effet, il ne peut plus disposer librement de son capital et le transmettre à ses héritiers.

 

Sortir en rente viagère permet de retirer progressivement c'est-à-dire de compléter son revenu. L’assureur versera au souscripteur du contrat d’assurance-vie ayant choisi cette option, des revenus réguliers.

 

Deux parties sont présentes dans le cadre d’une rente viagère : le crédirentier et le débirentier.

 

  • Le débirentier est une personne qui reçoit les rentes de la part du crédirentier soit l’assuré.                                                                         
  • Le crédirentier est une personne qui verse les rentes au débirentier soit l’assureur.

 

Le souscripteur a la possibilité de transformer la nature des sommes d’argent en rentes.

 

La rente viagère réversible, c’est une rente qui correspond à la prévision via une clause du contrat d’assurance-vie.

 

Deux choix dans la rente viagère réversible : soit elle l’est en partie ou totalement selon le choix de l’assuré. 


AdmirorFrames 2.0, author/s Vasiljevski & Kekeljevic.