assurance vie

 

L'assurance vie reste le placement préféré des Français et selon une enquête réalisée par Ipsos pour le compte de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) ,79 % des assurés ne souhaitent pas que le gouvernement modifie la fiscalité de ce placement.

 

Avec la crise, les fonds en euros (85%  des capitaux investies) sont en baisse (2,8% en  moyenne pour 2012). La prévision pour 2013 ne devrait pas être mieux selon les spécialistes. Les compagnies utilisent maintenant de nouveaux fonds en euros qui vont permettre à l’assuré d’augmenter les rendements de son contrat. Ils apparaissent comme très performant et surtout bien plus rentable.

 

Les nouveaux fonds en euros peuvent être prometteurs dans la rentabilité des contrats mais ne sont pas encore proposés par  toutes les compagnies d’assurance, en revanche les cabinets en gestion de patrimoine peuvent proposés les nouveaux fonds en euros.

 

Aujourd’hui l’assurance-vie peut paraitre un peu plus risquée mais c’est définitivement son régime fiscal avantageux et le besoin d’avoir un complément de retraite qui encourage les Français à souscrire.

 

Pour cause, elle représente de nombreux avantages  car avec une assurance-vie, l’assuré peut, quand il le désire utiliser une partie ou même la totalité de son épargne. Une liberté qui n’entraine pas la fermeture de son contrat d’assurance.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir