assurance vie

{AF}

L'assurance vie est sans nul doute, la meilleure épargne pour transmettre une partie de son patrimoine car elle bénéficie d’une fiscalité avantageuse.

 

En effet, les intérêts sont taxés à 7,5 %, après un abattement de 4 600 euros par an pour un célibataire et de 9 200 euros par an pour un couple mariés. Avant cette date, les montants retirés sont taxés à 35 % durant les quatre premières années, et à 15 % entre quatre et huit ans.

 

Lors de la succession, les sommes placées jusqu'à 152 500 euros par bénéficiaire sont exonérées de droit de succession (à condition que les sommes aient été investies avant les 70 ans de l'assuré). Au-delà de ces 152 500 euros, les sommes sont taxées à un taux fixe de 20 %. Un niveau bien inférieur aux taux appliqués sur les successions importantes.

 

Bon à savoir

- Désignez vous-même les bénéficiaires de votre assurance-vie

- Pas d’obligation d’informer les bénéficiaires de cette désignation

- Changez librement de bénéficiaire au cours du contrat (tant qu’il n’y pas eu d’acceptation du bénéfice du contrat)

- Désignez qui vous voulez comme bénéficiaire de votre contrat

 

Pour plus d’information, consultez l’article « Désigner un bénéficiaire: étape importante dans l'assurance-vie ».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir