assurance vie

Le projet de loi finances de 2013 a modifié la fiscalité des revenus du patrimoine. L’abattement en matière de successions entre les parents et les enfants a changé depuis le 16 août 2012, il passe de 159 325 euros à 100 000 euros.

 

Les avantages de l’assurance-vie restent intacts, puisque le projet loi finances de 2013 ne touche pas à l’atout majeur de l’assurance-vie, les avantages fiscaux. Cependant, il semblerait que le projet loi finances 2013 soit modifié concernant l’assurance-vie dans l’année.

 

En prévision d’un éventuel changement du projet loi finances 2013 concernant l’assurance-vie, l’astuce pour les assurés serait de souscrire à une assurance-vie avant la modification de la loi car elle ne concernera que les contrats conclus à la date d’entrée en vigueur de cette loi.

 

Dans un contrat d’assurance-vie, la désignation d’un bénéficiaire n’est pas une obligation néanmoins elle présente de nombreux avantages fiscaux et juridiques dans la transmission de patrimoine. Le choix du bénéficiaire se fait librement avec l’assurance-vie.

 

L’assurance- vie possède la fiscalité la plus avantageuse, car lors de la succession, les sommes placées jusqu'à 152 500 euros par bénéficiaire sont exonérées de droit de succession (à condition que les sommes aient été investies avant les 70 ans de l'assuré). Au-delà de 152 500 euros, les sommes sont taxées à un taux fixe de 20 %.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir