assurance vie

Se constituer une assurance-vie ouvre sept champs variés :

  1. L’assurance-vie permet à son souscripteur d’acquérir graduellement un capital au travers de versements échelonnés périodiquement. Les sommes investies peuvent être programmées (mensuellement, trimestriellement ou semestriellement) ou  versées à la convenance du souscripteur.
  2. En souscrivant à une assurance-vie, le souscripteur fait accroitre l’épargne qu’il s’est construit au préalable.
  3. Le souscripteur choisit la personne de son choix pour la transmission de son capital.
  4. L’assurance-vie offre un revenu supplémentaire dès que le souscripteur arrive à l’âge de la retraite. Ce revenu permettra de remplacer les revenus perdus suite au départ à la retraite.
  5. L’argent déposé sur le contrat d’assurance-vie est disponible à tout moment. Il n’y a pas de contrainte de délais comme dans les autres contrats du type PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire).
  6. Le souscripteur ne paye aucun impôt sur les capitaux investis en bourse mais ceux-ci ne doivent pas être enlevé.
  7. Un souscripteur qui a un contrat en cours depuis plus de 8 ans, sera exonéré d’impôt ou très peu taxé sur son épargne. Si un versement a lieu alors dans un délai de 5 mois, le souscripteur récupérera la somme et sera exonéré de taxe. On peut donc employer l’assurance-vie comme un compte rémunéré.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir