assurance vie

L’assurance-vie possède quatre avantages majeurs :

  • Sa fiscalité
  • Son utilisation est malléable
  • Son autonomie d’utilisation
  • Son régime fiscal est très favorable

Le premier avantage renvoi à sa fiscalité. Le souscripteur va payer des impôts uniquement dans le cas d’un retrait sur une partie ou plusieurs parties de l’épargne. En revanche, les gains engendrés par le contrat sont imposables.

Le deuxième avantage, c’est son utilisation malléable. Le souscripteur peut retirer à tout moment le montant qu’il souhaite de l’épargne investie. Cet acte s’appelle un rachat. Le souscripteur conservera son contrat d’assurance-vie tout en versant ou retirant selon ses capacités ou besoins.

Le troisième avantage, c’est l’autonomie du souscripteur. Celui-ci choisit  de céder son épargne sans contraintes à la personne qu’il estime le plus comme par exemple un de ses enfants ou un de ses amis.

Le quatrième avantage concerne le régime fiscal de l’assurance-vie. Il y a une exonération des droits de succession pour les transmissions vers l’époux ou le compagnon pacsé. Si la part transmise par héritier ne dépasse pas 152 500 € et que le souscripteur a cotisé avant ses 70 ans alors il y a aussi dans ce cas : exonération des droits de succession. En dehors de ces deux cas de figures, les droits de succession seront taxés de 20%.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir