assurance vie

Une première option est d’arrêter immédiatement ce contrat d’assurance-vie. Cependant, le prix à payer est la perte de l’antériorité fiscale.

 

Ce qui nous amène à la deuxième solution qui est de ne plus faire de versements, mais en maintenant cette assurance-vie ouverte. Vous pouvez prendre votre argent et le consacrer à d’autres contrats d’assurance-vie plus intéressants.

 

Apres avoir pris votre décision, prenez soin de bien établir les meilleurs critères de recherche pour l’acquisition d’une nouvelle assurance-vie.

 

Gardez en mémoire les leçons tirées de votre mésaventure. Faites une recherche sur un site qui offre un « comparateur » en assurance-vie. Souvenez-vous qu’en étudiant les performances, les relevés qui datent de plus d’un an sont obsolètes voire même inutiles. Faites votre enquête par vous-mêmes même si vous avez un conseiller.

 

La règle d’or à appliquer avec la sélection d’une assurance vie est : zéro frais de versement, frais de gestion minimum, frais d’arbitrage minimum et meilleur rendement possible.

 

Méfiez-vous des clauses qui risquent de vous porter préjudice dans le futur. Investissez une partie de votre capital en unités de compte et une partie en fonds euros.

 

Les contrats Internet peuvent s’avérer un excellent choix.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir