assurance vie

 {shadowboxwtw2}La fiscalité du contrat assurance vie{/shadowboxwtw2}.

Lorsque l'on se penche sur la fiscalité du contrat assurance vie, on voit bien que dans le placement, par rapport au compte titres ou les livrets d'épargne, l'assurance vie multi supports présente un cadre fiscal bien avantageux.

La Fiscalité du contrat d’assurance vie en l'absence de rachat : La taxation n'intervient que l'année du décès de l'assuré ou lors d'un rachat partiel. Les intérêts produits de l’argent épargné par le contrat d'assurance vie, sont exonérés d'impôt sur le revenu. Les intérêts générés sur le fonds en euros, pour les prélèvements sociaux sont soumis annuellement aux cotisations sociales dès leur inscription en compte au taux global indiqué,, et directement prélevé par l'assureur.

La Fiscalité du contrat d’assurance vie, en cas de rachats : dans ce cas, les intérêts (plus-values ou gains) uniquement sont soumis à imposition, en cas de rachat partiel ou total. La fraction de capital rachetée est exonérée. La fiscalité de l'assurance vie après 8 ans est donc particulièrement avantageuse puisque le taux réel de l'impôt est réduit.


comparer meilleure prevoyance madelin



 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir