assurance vie

La fiscalité de l’assurance vie possède des caractéristiques avantageuses. Ce n’est pas pour rien que l’assurance vie est le contrat que préfèrent les français. En effet, un contrat d’assurance vie est net d’impôt sur les intérêts après 8 ans (à hauteur de 4600 euros pour une personne célibataire et 9200 euros pour un couple). Un contrat d’assurance vie est également insaisissable et hors droits de succession.

 
 
 
En ce qui concerne la fiscalité assurance vie, il faut savoir que les contrats multi-supports ne sont fiscalisés qu'à la sortie.
 
 
 
Fiscalité assurance vie en cas de sortie avant les 8 ans:
 
Avant tout il faut savoir que l'assurance vie n'est pas forcément bloquée. Pour certains contrats il est possible d'effectuer un rachat partiel voir même total, moyennant la fiscalité de l'assurance vie. Ainsi, pour tout rachat partiel ou total (récupération de fonds sur votre contrat d'assurance vie) la fiscalité de l'assurance vie s'applique comme suit:
 
- Fiscalité assurance vie jusqu'à la 4eme année après l'ouverture de votre contrat: vous pourrez déclarer le montant des intérêts sur votre déclaration d'impôts au titre de l'impôt sur le revenu. Alternativement il est possible lors du rachat de demander le prélèvement libératoire s'appliquant sur le montant des intérêts générés par le contrat d'assurance vie. La fiscalité ainsi appliqué sera de 35% sur les intérêts,  hors prélèvements sociaux.
 
- Fiscalité assurance vie entre la quatrième et la huitième année, la fiscalité de l'assurance vie chute à 15% sur le montant des intérêts générés.
 
 
 
Après la 8 ème année, comme précisé précédemment, un abattement s'applique (4600 euros pour une personne seule, 9200 euros pour un couple). Le prélèvement libératoire sur le montant restant des intérêts sera fiscalisé à hauteur de 7,5% si vous n'optez pas pour  la déclaration de l'impôt sur le revenu.
 
 
 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir